Les services d’autopartage dépasseront les 12 millions de membres à travers le monde en 2020

autopartageComme une alternative ou un complément à la propriété d’un véhicule personnel, l’autopartage (carsharing) offre aux conducteurs un accès pratique et abordable à une gamme de véhicules sur une base horaire ou journalière. Bénéficiant d’une croissance rapide depuis les années 1990, le marché de l’autopartage est passée d’un réseau informel de petites entreprises à un marché entraîné par les grandes sociétés multinationales. Selon un nouveau rapport de Navigant Research, les membres des programmes d’autopartage passeront de 2,3 millions en 2013 à plus de 12 millions dans le monde entier en 2020.

« L’autopartage offre aux membres la possibilité de profiter de la mobilité sans les frais et les tracas de posséder une voiture, ou la nécessité de louer fréquemment un véhicule d’une agence de location de voiture traditionnelle », explique Lisa Jerram , l’analyste principale de Navigant Research. « En outre, l’autopartage est considéré par les deux entités publiques et privées comme un outil puissant pour réduire la congestion urbaine et les émissions de gaz à effet de serre».

La croissance du marché de l’autopartage, cependant, continuera à être limitée par la gêne perçue de ne pas posséder un véhicule privé. En outre, les attitudes des consommateurs sur les voitures comme des symboles de statut, de succès, de la vie privée et de la liberté persistent. Surtout, selon le rapport, ce marché est limitée par la capacité des entreprises d’autopartage d’obtenir des revenus suffisants par véhicule afin de créer une entreprise rentable et durable.

Le rapport, intitulé « Carsharing Programs », examine l’évolution de l’autopartage et ses services dans les régions à travers le monde. L’étude examine les facteurs et les obstacles à l’expansion continue, ainsi que les avantages pour la société de l’autopartage. Les prévisions du marché pour la demande de véhicules grâce à des programmes d’autopartage, l’acquisition d’un véhicule personnel, et les recettes provenant des services d’autopartage en région s’étendent jusqu’en 2020. Le rapport examine également la segmentation du marché et les considérations logistiques clés et fournit des profils courts des plus grandes entreprises impliquées dans l’ industrie de l’autopartage. Un résumé du rapport est disponible en téléchargement gratuit sur le site Web de Navigant Research.

Et vous ? êtes vous un adapte de l’autopartage ?

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply